الأربعاء 22 فبراير 2017 - 22:58إتصل بنا |
Morocco Royal Tour CSI3* El Jadida - Sharbatly dans les foulées d'Abdelkebir
Morocco Royal Tour CSI3* El Jadida - Sharbatly dans les foulées d'Abdelkebir

Morocco Royal Tour CSI3*W - El Jadida, du 23 au 26 octobre 2014 Epreuve 1,45 m au chronomètre

Sharbatly dans les foulées d'Abdelkebir 

La troisième et dernière étape du circuit Morocco Royal Tour vient de débuter à El Jadida pour trois jours de compétition. Les cavaliers internationaux du CSI3* se sont affrontés dans une épreuve de vitesse redoutable où le Marocain Abdelkebir Ouaddar et le Saoudien Abdullah Al Sharbatly n'ont laissé aucune chance à leurs adversaires en signant un parcours sans-faute dans le même temps. 

El Jadida, ville côtière située à 80 km de Casablanca, accueille ce week-end la dernière étape du Morocco Royal Tour au coeur de l'hippodrome la Princesse Lalla Malika, dans le cadre de la septième édition du Salon de cheval. Très attendu, l'événement est devenu incontournable et accueille environ 260 000 personnes sur six jours. Cette impressionnante affluence décrit bien l'engouement du peuple marocain pour les chevaux et les sports équestres. Après les étapes de Tetouan et de Rabat, les cavaliers internationaux tenteront de remporter la cinquième édition du Morocco Royal Tour à El Jadida. 

Contrairement aux deux précédentes étapes, la carrière d'El Jadida, plus petite (35m x 65m), est installée en intérieur sous une grande tente pouvant accueillir plus de 3 600 spectateurs. Le tenant du titre, actuellement en tête du classement provisoire de cette édition 2014, Abdelkebir Ouaddar s'est une nouvelle fois illustré dans la grosse épreuve du jour en signant un parcours sans-faute en 54,70 secondes, le temps le plus rapide avec Quickly de Kreisker. Parti en troisième, le couple a donné le tempo dès le départ dans une épreuve de vitesse qui s'est avérée difficile pour les soixante cavaliers engagés. Tout portait à croire que le héros national, Abdelkebir, allait remporter cette épreuve mais c'était sans compter sur l'extraordinaire capacité d'observation d'Abdullah Al Sharbatly. En effet, le cavalier saoudien, posté en entrée de piste, a scruté les moindres foulées de son concurrent le plus sérieux. Une stratégie qui a payé puisque, quelques minutes plus tard, en selle sur Andrea, il reproduisait exactement le même temps que le Marocain. Les deux cavaliers les plus rapides du circuit Morocco Royal Tour sont ainsi restés en tête tout au long de l'épreuve. Seulement dix cavaliers réussiront un sans-faute sur ce parcours, construit par le chef de piste italien Uliano Vezzani. Justement, un autre Italien, Emanuele Gaudiano, avec Admara 2, complète le podium. Côté Français, Philippe Rozier, entraîneur de l'équipe nationale du Maroc, termine avec une belle cinquième place sur Quel Chanu. 
 
Résultats complets
 

هل ترغب بالتعليق على الموضوع؟
إحجز اسمكم المستعار سيحفظ لكم شخصيتكم الاعتبارية ويمنع الآخرين من انتحاله في التعليقات